Le théâtre d'objet fait son cinéma